Quelle option de rente choisir pour votre contrat de retraite complémentaire ?

Quelle option de rente choisir pour votre contrat de retraite complémentaire ?

Quel que soit votre statut, en tant qu’actif, vous cotisez pour votre retraite tout au long de votre carrière professionnelle. Vous cotisez pour percevoir une pension de base, ainsi que pour une retraite complémentaire obligatoire. Votre retraite de base garantie par la Sécurité sociale, vous est versée par la CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse) et votre retraite complémentaire, par le régime de retraite complémentaire auquel vous êtes affilié.

Au terme du contrat, vous pouvez choisir une option de rente en fonction de votre situation personnelle et familiale. Voici les éléments pour bien comprendre les différentes rentes. 

 

Une rente simple

La rente vous est versée jusqu’à votre décès, quel que soit le moment où il se produit. Donc, en cas de décès précoce, le capital non utilisé est perdu pour vos héritiers. Exemple de valeur d’une rente : 3,63 % par an d’un capital converti à 65 ans (5,71 % à 75 ans).

 

Une rente réversible 

Après votre décès, la rente est versée, en tout ou en partie, à votre bénéficiaire désigné, (généralement votre époux/se). C’est la solution la plus protectrice pour votre conjoint. Exemple de valeur d’une rente : 3,26 % par an d’un capital converti à 65 ans (4,96 % à 75 ans) pour une rente réversible à 60 %.

 

Une rente à annuités garanties

Dans ce cas, votre assureur s’engage à payer votre rente pendant une durée déterminée (20 ans par exemple). Si vous décédez avant, votre rente est quand même versée à votre bénéficiaire jusqu’au terme prévu. Si vous êtes toujours en vie au bout de cette période, vous continuez à recevoir votre pension. Exemple de valeur d’une rente : 3,46 % par an d’un capital converti à 65 ans (5,12 % à 75 ans) pour 15 annuités garanties.

 

Une rente par paliers

Pour cette option de rente, le montant est modulable au fil du temps 

  • Vous pouvez le décider de manière progressive (la rente augmente au fil du temps) 

  • Vous pouvez le choisir dégressif (la rente diminue au fil des années) 

L’idée est de s’adapter à vos besoins et à votre philosophie de vie : vous avez encore des enfants à charge au début de votre retraite et comptez faire des voyages avant de ne plus être en capacité de les faire, choisissez le mode dégressif ! Au contraire, si vous êtes soucieux des frais engendrés par votre vieillissement, choisissez le mode progressif.

 

Une rente majorée en cas de dépendance

Face aux frais élevés engendrés par la dépendance, il est possible de prendre les devants en choisissant l’option dépendance. En cas de perte d’autonomie, l’assureur majore ainsi votre rente (il en double ou triple le montant) afin de couvrir les dépenses liées à votre perte d’autonomie sévère. Cette protection a une incidence sur le montant à percevoir, et varie beaucoup selon les assureurs.