Les atouts cachés du nouveau PER

Les atouts cachés du nouveau PER

Les atouts cachés du nouveau PER

Plébiscité par les épargnants, en particulier les gros contribuables, le Plan Épargne Retraite n’est pas seulement un dispositif fiscal intéressant mais révèle d’autres sources d’intérêt. Quels sont ses talents cachés ? Comment en profiter avant la retraite ? Voyons ensemble ce que le PER peut faire pour vous.

1. L’utilisation du disponible fiscal de l’autre pour chaque membre du couple

Premier atout souvent ignoré : chaque membre d’un couple peut utiliser à son profit le disponible fiscal de l’autre. Cela signifie que vos possibilités d’investissement et de défiscalisation ne sont plus tout à fait réduites à 10% de vos revenus de l’année précédente et que l’époux qui a les revenus les plus faibles peut ainsi gonfler son épargne retraite. 

Il ne faut pas oublier non plus le disponible fiscal des 3 années précédentes (si vous ne les avez pas utilisées) car elles constituent réellement une enveloppe supplémentaire. Vous pouvez ainsi tripler vos versements et les défiscaliser. C’est aussi un bon moyen d’atténuer une imposition élevée si vos revenus sont irréguliers et que de gros revenus sur une année civile vous font passer dans des tranches marginales élevées (41% à 45%).

2. Le déblocage anticipé pour l’achat de sa résidence principale

Produit destiné à l’épargne retraite, le PER peut néanmoins servir avant cette échéance et notamment pour l’achat de votre résidence principale. Ce cas de déblocage anticipé est particulièrement intéressant, y compris pour les PER de vos enfants encore mineurs. 

En versant des abondements sur les PER de vos enfants mineurs, vous pouvez ainsi :

  • Défiscaliser des sommes supérieures aux plafonds (pour chaque enfant mineur de votre foyer fiscal, un volant d’environ 4000€ est disponible à la défiscalisation en plus des plafonds de chaque parent)
  • Permettre à vos enfants de retirer cette épargne lorsqu’ils achèteront leur propre logement. 

Attention cependant car l’argent épargné sur un PER pour vos enfants ne sera pas disponible immédiatement et il y aura de la fiscalité pour vos enfants sur les sommes retirés.

3. Une transmission plus efficace de son patrimoine 

Si on le pense moins performant a priori qu’une assurance-vie, le PER recèle un atout caché : les montants investis ayant été défiscalisés, ceux qui sont transmis sont logiquement plus élevés, à effort d’épargne identique.

Lorsque le PER renferme des gains importants, il est possible de laisser jusqu’à son décès tout ou une partie de l’épargne accumulée. Et la transmission aux ayants-droits sera particulièrement intéressante. S’il on prend par exemple d’un PER de 10 000 € investis avec une tranche d’imposition de 41%, il n’aura fallu réellement débourser que 5900 €. Or en cas de décès, c’est bien 10 000€ qui seront versés aux bénéficiaires. 

La FFA (Fédération française de l’assurance) relève tous les mois les performances du PER qui comptait le mois dernier pas moins de 90 000 assurés supplémentaires. L’encours global du Plan Épargne Retraite dépasserait désormais les 18 milliards d’euros, de quoi finir de convaincre les plus réticents…

Dernières actus