L'intérêt de l'assurance vie pour constituer une épargne à ses enfants et petits enfants

L'intérêt de l'assurance vie pour constituer une épargne à ses enfants et petits enfants

L'intérêt de l'assurance vie pour constituer une épargne à ses enfants et petits enfants

Le plus souvent, les sommes versées par les parents ou grands-parents à leurs enfants ou petits-enfants en vue de la constitution d’une épargne sont placées directement sur le Livret A dont le taux d’intérêt a été revalorisé à 1% par an.

Cependant, certains produits sont souvent plus appropriés pour ce genre de versements car plus rémunérateurs et ce, d’autant plus en période d’inflation. A ce titre, on peut citer notamment l’Assurance-Vie qui a d’ailleurs réalisé en mars sa meilleure collecte depuis 10 ans (+ 2,2 milliards d’euros).

Si de nombreux avantages sont connus à ce produit d’épargne tels qu’une fiscalité avantageuse au bout de 8 ans ou encore la possibilité de diversifier ses placements, l’Assurance-Vie offre également de véritables garanties dans l’utilisation des fonds. En effet, une appréhension fréquente retrouvée chez les personnes à l’origine de l’ouverture du contrat est notamment la crainte que les sommes placées soient dilapidées dès les 18 ans de l’enfant. Or, en associant un pacte adjoint au contrat d’Assurance vie, l’utilisation de l’épargne est limitée jusqu’aux 25 ans du bénéficiaire.

Plus précisément, ce pacte est un acte sous seing privé dont le formalisme n’est pas imposé légalement. Autrement dit, plusieurs possibilités s’offrent alors : 
Conditionner l’utilisation des fonds à la signature des deux parents ; 
Limiter l’utilisation des fonds à certaines dépenses telles que des dépenses indispensables (frais de scolarité, prise en charge du permis de conduire, etc.) 
Etc.

Afin d’éviter tout litige ou interprétation, « Les assureurs ont toujours un formulaire type » précise Thibaut Bayvet du Cabinet Bayvet-Basset. Tout est donc mis en place de manière à permettre aux parents de se constituer une épargne conséquente pour leur enfant jusqu’à ses 18 ans, étant précisé qu’il leur est possible de verser tous les 15 ans jusqu’à 100 000€ et jusqu’à 31 865€ pour les grands parents à leurs petits-enfants (+ 31 865 € si vous avez moins de 80 ans et qu’il y a un don de sommes d’argent entre parent et enfant majeur ou petits enfants).

Dernières actus