Comprendre la ligne « plafond épargne retraite » sur votre avis d’imposition

Comprendre la ligne « plafond épargne retraite » sur votre avis d’imposition

Comprendre la ligne « plafond épargne retraite » sur votre avis d’imposition

Vous avez reçu ou allez recevoir dans les prochains jours votre avis d’imposition au titre des revenus 2020 et ignorez la signification de toutes les rubriques ? Décortiquons ensemble celle intitulée « plafond épargne retraite » pour mieux comprendre la somme à déclarer !


Quels produits d’épargne retraite ?

La loi Pacte a fait du PER le produit d’épargne retraite par excellence. Si les anciens produits (Madelin, PREFON, PERP…) ne sont désormais plus commercialisables, vous pouvez encore y faire des versements. La loi vous permet en effet de déduire les cotisations versées sur tous ces produits d’épargne retraite de vos revenus imposables, cela dans la limite du plafond prévu.
La rubrique « plafond épargne retraite » détaille ainsi ce plafond de déduction (les sommes indiquées sont uniquement à titre informatif.)


Comment calculer votre plafond ?

Le plafond de déduction fiscal, pour chaque membre du foyer fiscal, est calculé automatiquement chaque année :

  • Pour vos versements effectués en 2021 sur un PER individuel ou un PERP, vous pourrez déduire de vos revenus imposables 2021 jusqu’à 10% de vos revenus imposables 2020, dans la limite de 32 908 € (soit 10% de 8 fois le PASS 2020) ou si cela est plus favorable pour vous 4113 € (soit 10% du PASS 2020)
  • Pour les indépendants (TNS), vous pouvez déduire vos versements volontaires sur votre PER ou Madelin, de votre bénéfice imposable, dans la limite de 10% du bénéfice imposable, plafonné à 32 908€ (soit 10% de 8 fois le PASS 2021) auxquels s’ajoutent 15% de la fraction du bénéfice imposable comprise entre un et huit PASS 2021, soit 43.192 euros. Au total, les versements sont donc déductibles dans la limite d’un montant maximum de 76.101 euros. Ou si cela vous est plus favorable, dans la limite de 10% du montant annuel du PASS 2021, soit 4113€.

Comment augmenter son plafond ?

Il reste encore 2 moyens d’augmenter votre plafond :

  • Si vous n’avez pas fait de versements ou pas suffisamment pour atteindre le plafond, votre solde non-utilisé d’une année est reportable sur les 3 années suivantes. Cela signifie que le plafond total de déduction pour les cotisations versées en 2021 qui figure sur l’avis d’impôt sur les revenus 2020 est égal au plafond annuel applicable aux cotisations versées en 2020 additionné des reliquats des plafonds annuels applicables non utilisés de 2018, 2019 et 2020.
  • Vous pouvez mutualiser les plafonds au sein de votre couple (marié ou pacsé) afin de cumuler les plafonds au sein d’une enveloppe commune.
Dernières actus