Comment profiter des avantages du PER en 2021 ?

Comment profiter des avantages du PER en 2021 ?

Né de la Loi Pacte, le PER entend remplacer tous les produits d’épargne retraite préexistants et présenter des avantages inédits. Il a d’ailleurs convaincu nombre d’entre nous puisqu’à fin mai 2021, les PER comptabilisaient 1,7 million d’assurés avec des encours s’élèvant à près de 20 milliards d’euros.  L’enjeu de ce nouveau produit d’épargne qui séduit tant est de préparer sa retraite tout en réduisant son impôt sur le revenu. Alors comment placer vos économies ? Quels cas de déblocage sont-ils possibles avant la retraite ? Et de quel avantage fiscal bénéficier en 2021 ? Voyons en détails comment profiter pleinement des avantages du PER.

Les cas de déblocage inédits du PER

La grande nouveauté de la Loi Pacte est la sortie possible en capital. Rappelons aussi qu’il est possible de débloquer votre épargne retraite avant votre départ à la retraite, dans le cas où vous achèteriez votre résidence principale. 

Pour atténuer l’impact fiscal du déblocage du PER, il est possible d’opter pour une sortie en capital fractionnée. Cela vous permet ainsi de limiter l’augmentation de votre revenu imposable puisqu’il sera réparti sur plusieurs années et non pas une seule qui pourrait vous faire basculer sur le taux marginal d’imposition (TMI) supérieur.

La déduction fiscale des versements sur un PER

L’avantage fiscal contenu dans le PER réside dans le principe de la déduction. C’est-à-dire que la déduction fiscale, contrairement à une réduction d’impôt ou un crédit d’impôt, ne vient pas diminuer le montant de l’impôt à payer mais diminue les revenus soumis à l’impôt. L’économie fiscale que vous réalisez est donc proportionnelle à votre TMI. En épargnant 12 000€ sur votre PER en 2021, vous économiserez donc en 2022 la somme de :

  • 3600€ avec un TMI de 30%
  • 4800€ avec un TMI de 40%
  • 5400€ avec un TMI de 45%

Vous aurez donc compris que plus votre TMI est élevé, plus les abondements sur un PER sont intéressants et d’autant plus qu’en débloquant votre PER, vous êtes soumis à l’impôt sur : 

  • Le capital, lors de la sortie, taxé au barème de l’IR (impôt sur le revenu)
  • Les intérêts produits, soumis au PFU (prélèvement forfaitaire universel) de 30 %

Les plafonds de versements déductibles en 2021

Le montant maximal de versements déductibles dépend de votre situation : la loi encadre un plafond d’épargne retraite dont le montant figure sur votre avis d’imposition. 

Si vous êtes salarié, votre plafond se situera entre 4114 euros et 32 909 euros car il est calculé en prenant 10 % des revenus d'activité de 2020 nets de frais (après abattement forfaitaire de 10 % le cas échéant). 

Si vous êtes indépendant/ TNS, votre plafond sera entre 4114 euros et 76 102 euros car il est calculé sur la base de :  10 % de votre bénéfice imposable, dans la limite d’un bénéfice maximal de 8 PASS (Plafond annuel de la Sécurité sociale), auquel on ajoute 15% de la fraction de votre bénéfice imposable, comprise entre 1 et 8 PASS.

Vous pouvez augmenter votre plafond de déduction par 2 moyens :

  • En mutualisant les plafonds entre conjoints. Imaginons que vous gagniez 35 000 euros et votre conjoint 25 000 euros, soit 60 000 euros à 2, votre plafond mutualisé s’élevait à 12 000 euros en 2020 au lieu de 7000 euros, seul. Avec un TMI de 30%, vous réaliserez donc une économie d’impôt de 3600 euros. 
  • En rattrapant les plafonds que vous n’avez pas utilisés les années d’avant. Si vous décidez d’utiliser le reliquat des plafonds non utilisés les 3 années précédentes, vous augmentez votre plafond, pouvez verser plus et diminuez encore davantage votre impôt en 2022.

Bayvet & Basset accompagne salariés et indépendants dans l’élaboration de leur stratégie de retraite et vous propose son expertise et son soutien pour déterminer ensemble des choix les mieux adaptés à votre situation. Contactez-nous pour parler de vos projets, des produits d’épargne retraite que vous avez déjà et de l’intérêt pour vous de souscrire un PER.