Comment changer d’assurance emprunteur

Comment changer d’assurance emprunteur

Comment changer d’assurance emprunteur

En souscrivant un prêt immobilier, votre établissement bancaire vous oblige généralement à souscrire une assurance emprunteur afin de les prémunir du risque que peut représenter votre invalidité ou votre décès. Loin d’être accessoire, cette assurance emprunteur et les frais qu’elle engendre peut représenter un véritable levier d’économie lorsqu’elle est optimisée. Alors comment la souscrire ? Et comment en changer si les conditions dont vous bénéficiez ne sont plus compétitives ? Voici tous nos conseils pour mieux comprendre l’assurance emprunteur et savoir comment en changer.

La souscription de l’assurance emprunteur

Dans le cadre de votre emprunt immobilier, votre banque exige bien souvent que vous souscriviez à un contrat d’assurance emprunteur. Si cette assurance n’est pas obligatoire, elle est extrêmement répandue et son caractère obligatoire ou facultatif figure dans votre offre de prêt. 
L’assurance emprunteur permet de prendre en charge le remboursement total ou partiel de vos mensualités de prêt dans le cas de votre :

  • Incapacité temporaire de travail, totale ou partielle
  • Invalidité permanente, totale ou partielle)
  • Perte totale et irréversible d'autonomie
  • Décès.

Il est également possible de se prémunir du risque d’une perte d’emploi et de souscrire à une garantie complémentaire de ce type.

La résiliation de l’assurance emprunteur 

Vous êtes libres de choisir librement votre contrat d’assurance emprunteur et n’êtes pas tenus de souscrire à celle proposée par l’établissement bancaire qui réalise votre prêt. Dans les faits, les emprunteurs souscrivent massivement l’assurance emprunteur proposée par leur banque mais si vous n’êtes pas satisfait, vous pouvez résilier votre contrat d’assurance. 

Si un nouveau contrat d’assurance emprunteur est plus intéressant pour vous, tout en respectant les garanties minimales exigées par votre établissement bancaire, vous pouvez résilier votre contrat :

  • Au plus tard 15 jours avant sa date anniversaire durant la 1ère année de votre contrat
  • Au moins 2 mois avant sa date anniversaire au bout d’1 an de contrat.

Les modalités de résiliation

Pour mettre fin à votre contrat, il vous faut adresser un courrier recommandé à votre assureur, dans lequel vous précisez la date de prise d’effet du nouveau contrat d’assurance accepté par votre organisme prêteur.

Votre banque est tenue de vous répondre sous 10 jours ouvrés, sous peine d’une amende de 3000€ en cas de non-respect de ce délai.

Les solutions alternatives

Si vous avez des problèmes de santé, la convention Aeras a été pensée pour vous aider à emprunter en vous permettant d’obtenir une assurance de prêt aux conditions habituelles. 

Des garanties alternatives peuvent aussi jouer le rôle d’assurance emprunteur si vous n’arrivez pas à garantir votre prêt ou que les garanties proposées sont insuffisantes :

  • Le cautionnement fait intervenir une personne solvable appelée « caution » qui s’engage vis-à-vis de la banque à rembourser le prêt que vous n’arriveriez pas à rembourser
  • Le nantissement d’un capital comme un contrat d’assurance vie, dans lequel la banque puisera en cas de défaillance de remboursement
  • L’hypothèque sur un bien immobilier dont vous êtes déjà propriétaire

Bayvet & Basset vous accompagne dans l’évaluation de vos garanties, dans la recherche du contrat d’assurance emprunteur le plus intéressant pour vous et dans la résiliation de votre ancien contrat. Contactez-nous pour tout savoir des économies que vous pouvez réaliser et des différents contrats qui peuvent vous être proposés. 

Dernières actus