Ce que la réforme du 100% Santé va changer pour vous

Ce que la réforme du 100% Santé va changer pour vous

La réforme du 100% santé ou reste à charge zéro va révolutionner votre accès aux soins : à partir du 1er janvier 2021, vous pourrez bénéficier de prothèses audio, optiques et dentaires sans rien payer de plus. Déployée sur 3 ans, cette réforme va dès aujourd’hui vous changer la vie.  



  1. Vous ne renoncerez plus à vous équiper


    L’objectif de la réforme, qui ne coûtera pas moins d’1 milliard d’euros d’ici à 2023, est clair : il s’agit d’élargir l’accès aux soins pour que tous les Français possédant une complémentaire santé ou la CMU puissent bénéficier des soins de base à un prix plafonné. Les lunettes ne seront donc plus un luxe que 10% des Français se refusent, ni les aides auditives inaccessibles pour 67% d’entre eux ou les prothèses dentaires que 17% de la population ne peut pas payer.


    Il est donc question de proposer une offre standard dans ces 3 secteurs optique, audio et dentaire portant sur un équipement qualitatif de base, qui a été discuté par le gouvernement et les professionnels afin qu’il soit pris en charge intégralement par la Sécurité sociale et les complémentaires santé. 


  1. Vous aurez du choix


    Si l’idée est d’intégrer une offre de base, celle-ci n’est pas complètement restreinte puisque, par exemple pour les lunettes, on recense 17 modèles de montures en 2 coloris différents et plusieurs finitions de verre, adaptés à toutes les corrections.  Pour l’audio aussi l’offre est complète puisqu’on parle de 12 canaux de réglage et de plusieurs fonctionnalités comme l’anti-acouphène, le réducteur de bruit du vent, le Bluetooth etc... Pour le domaine dentaire, il s’agit de rembourser intégralement davantage de soins préventifs, qui représenteraient une vraie économie pour les patients et donc pour la Sécurité Sociale mais également de plafonner les tarifs des prothèses.


  1. Vous bénéficierez d’une offre compétitive sur un marché plus transparent


    Pour ceux qui ne sont pas directement concernés par cette réforme parce qu’ils ont les moyens d’accéder aux soins dont ils ont besoin, vous tirerez tout de même un avantage de cette poussée de compétitivité et de transparence dans les secteurs audio, optique et dentaire. Pour commencer, cette offre n’est pas obligatoire et rien ne vous empêchera de préférer un équipement plus sophistiqué ou luxueux en payant le reste à charge. Mais cet encadrement vous permettra d’apprécier plus justement les offres présentées en garantissant une vraie transparence sur les prix. 


    De même l’augmentation de demandes générant une augmentation de volumes, celle-ci devrait se retrouver sur les prix : l’objectif de la réforme est de toucher un million d’utilisateurs supplémentaires, correspondant à un pic de croissance de 30 % en 2021, contre 7 à 8 % en moyenne au cours des dix dernières années sur l’audio.


    Il est évident que la réforme impactera l’activité économique de chacun de ces secteurs et peut être même leur équilibre. Le secteur le plus touché sera probablement celui de l’optique : les 12 000 opticiens que l’on compte en France devront revoir leurs conditions d’achat auprès des fabricants et repenser les circuits de vente en magasins.